COALITION ANTI VIVISECTION Index du Forum


 FORUM DE LA COALITION ANTI VIVISECTION 
Ce forum est verrouillé !
Nouveau forum: http://forum.cav.asso.fr
Notre site internet: http://cav.asso.fr
Furieuses Carottes, répression & co

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    COALITION ANTI VIVISECTION Index du Forum -> LE RESTE -> Discussions générales sur les droits des animaux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
freedom_fighter
Militant CAV
Militant CAV

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2008
Messages: 85
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Oct 2009 - 12:32    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

Communiqué des Furieuses Carottes

 
En début de semaine dernière, deux militant-e-s des furieuses carottes ont subi une répression policière : Leur domicile a été perquisitionné pendant des heures ainsi que ceux de leur famille, au même moment. Les disques durs, une bonne partie du matériel militant et des effets personnels ont été mis sous scellé. Ces militants résident dans le sud de la France et ce sont des policiers de la brigade criminelle de Versailles qui ont fait le déplacement. 
Ils ont été accusé-e-s d’avoir participé à des actions revendiquées (selon la police) par le Front de Libération Animale (ALF), effectuées en France ce printemps et cet été 2009 contre l’industrie pharmaceutique, la viande et la chasse. 
L’un des militant-e-s a été placé en garde à vue pour une durée de 24h, les policiers ayant menacé au départ de la prolonger sur 4 jours. L’autre militant-e a été pendant ce temps-là interrogé-e toute la nuit (pendant 5h30), et était considéré-e comme suspect-e, n’avait ni le droit de partir, de téléphoner alors qu’il n’était censé-e être que témoin. Pendant cet interrogatoire les policiers ont en vain demandé des listes de noms, et tenté de mettre en doute la sincérité, l’honnêteté des militant-e-s du collectif. 
Ils les ont poussés à dénoncer des militant-e-s d’autres collectif et associations qui pourraient faire partie de l’ALF, ont utilisés tous les moyens possibles de pression psychologique pour tenter d’arriver à leurs fins. 
 
Comme nous l’avons toujours déclaré, nous ne voulons pas savoir qui fait partie de l’ALF et donc nous ne connaissons pas de militants de l’ALF. 
 
Le militant était gardé à vue dans des conditions ordinaires en France (sang, urine et excréments qui maculent toute la cellule sans aération). Il a été interrogé pendant une bonne partie de la nuit, ils l’ont directement accusé, sans respecter aucune présomption d’innocence, ils l’ont menacé de ne plus voir le jour avant une dizaine d’année. Il a été contraint de se soumettre sous la menace (aggravation de son cas devant le juge) à un test ADN ; les policiers l’ont pris en photo ainsi que ses empruntes digitales. Il a été néanmoins convenablement traité en cellule avec un repas végétalien pendant ces 24h. 
Il a été par la suite libéré, sans charges retenues contre lui pour le moment, et sera à nouveau convoqué après l’analyse des ordinateurs. Après enquête c’est un juge qui confirmera ou non son innocence. S’il est mis totalement hors de cause, les ordinateurs et disques durs seront rendus. 
 
Les militant-e-s des Furieuses Carottes n’ont pas cédé aux menaces policières et aucun nom n’a été donné aux policiers (de notre collectif ou d’autres). 
 
Nous ne sommes pas dupes du caractère politique de cet intervention policière. Le collectif des Furieuses Carottes a toujours été cohérent, mêlant le sort des êtres humains et celui des animaux dans leur lutte. Ce gouvernement ultra-sécuritaire, flirtant ouvertement avec les lobbys des chasseurs, avec ceux des lobbys pharmaceutiques, harcèle des militants innocents. 
Les dispositifs menés à grands renforts de moyens ont pour objectif clair de faire planer sur les militants la peur d’une condamnation arbitraire et injuste, dans le but précis d’étouffer leur révolte légitime. 
 
De plus, il est évident que le zèle policier est relatif au statut social des individus visés par ces actions : s’il s’était agi de simples militants, l’affaire aurait été immédiatement classée sans suite. C’est aberrant, révoltant qu’un collectif militant au grand jour subisse constamment la répression. Cela a commencé par des menaces de la part des RG puis une convocation par la brigade antiterroriste, une autre convocation dans un commissariat du 16ème arrondissement de Paris, et maintenant ces perquisitions et cette garde à vue. 
Nous avons toujours assumé nos actions, notamment sur le site internet, nous ne nous sommes jamais cachés, et nous n’avons jamais commis d’actes illégaux. 
 
Nous n’avons jamais eu aucun lien avec le Front de Libération Animale, nous avons choisi une autre voie militante, légale, que nous jugions d’ailleurs plus efficace, plus en accord avec notre esprit. Nous avons soutenu des prisonniers, nous avons expliqué leurs actions mais nous ne faisions aucune apologie d’actes illégaux quels qu’ils soient. De plus nous sommes totalement opposé-e-s aux actions pouvant mettre en danger de quelque façon qu’il soit la vie d’être humains ou d’animaux, d’ailleurs le front de libération animale lui-même condamne ces actes. 
 
Notre collectif est depuis quelques mois en remise en question. Sans qu’il n’y ait de rapport direct avec la répression policière, nous décidons d’arrêter le collectif des Furieuses Carottes. Nous prenons du temps pour analyser et continuer à militer d’une manière efficace et toujours cohérente. Nous n’arrêtons en rien le militantisme, nous n’abandonnerons jamais toutes les victimes animales et humaines de toutes les discriminations et exploitations. 
 
Le collectif semble porter une histoire qui est derrière lui, nous continuerons à militer après réflexion sur ce qui est le plus efficace et cohérent. Pour le moment les Furieuses Carottes ont été assimilées par la police et les médias ainsi que des potentiels militants à une vitrine du Front de Libération animale. 
 
La France a besoin d’une lutte cohérente, c’est ce qui nous a apporté toutes ces répressions. L’état a très peur des connections et solidarités entre les luttes (avec l’extrême-gauche notamment). Il nous faut concevoir une lutte claire, limpide et sans amalgames. Nous lutterons pour le véganisme, la libération animale, TOUJOURS antifascistes, antisexistes, contre l’état et le capitalisme. 

 
 
Un jour les temps seront clairs ! 

 
 
PS : Ces deux militants remercient tous ceux/ toutes celles qui ont apporté un soutien moral et parfois financier. C’est la solidarité qui permet de contrer les nuisances de la police.


http://www.lesfurieusescarottes.com/new/?p=240
_________________
Be Active. Be Aware. Be Effective.... stay free to fight tomorrow

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Oct 2009 - 12:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Libby
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 918
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 28 Oct 2009 - 15:22    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

Diviser pour mieux régner, c'est ce que tentent de faire les gouvernements de plusieurs pays d'Europe (d'ailleurs, c'est suite à diverses pressions policières que CAV n'est plus d'envergure internationale).

C'est dommage que le Collectif des Furieuses Carottes se termine car la Police risque de voir cela comme une victoire.

Ils essayent de briser les militants "radicaux" (déterminés et intransigeants) et d'en faire un exemple.

C'est une honte d'avoir traité les militant(e)s des Furieuses Carottes comme des criminels sans même avoir de preuves.
De nombreuses affaires démontrent que la présomption d'innocence est en train de disparaitre.

Ceci est un nouvel exemple de l'incompétence et du manque de discernement de la part des brigades criminelles.
J'espère que vous pourrez médiatiser l'affaire.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
freedom_fighter
Militant CAV
Militant CAV

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2008
Messages: 85
Masculin

MessagePosté le: Mer 28 Oct 2009 - 20:11    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

Et pourtant, ça n'a vraiment rien à voir. les flics ont été le déclencheur. Mais avant, il y a eu pas mal de militants qui sont partis, des embrouilles internes et pour finir notre déménagement dans le sud qui a fini par nous isoler. Alors continuer à 2 ça aurait été dur donc, on préfère stopper là le temps de se reconstruire. Et puis les probs judicaires du collectif c'est un peu relou, on va se faire oublier de la police et revenir encore mieux  Mr. Green Okay
_________________
Be Active. Be Aware. Be Effective.... stay free to fight tomorrow

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Libby
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 918
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 12 Déc 2009 - 16:42    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

Il y a environ un mois, j'ai été convoquée à une audition par la police judiciaire de Versailles.
Elle mène une enquête sur des actions criminelles ayant eu lieu en milieu d'année. On m'a questionnée pendant 3 heures, principalement sur ALF et ses militants. J'ai expliqué que CAV n'organisait que des actions légales et ne voulait pas être associée à ALF.

Voici en gros ce que j'ai dit à propos d'ALF:

- Ce n'est pas une organisation, même une grand-mère peut tagguer ALF sur une vitrine.
- Le premier principe d'ALF est de ne blesser ni animal ni humain lors d'une action.
- D'après moi, les activistes ALF sont des personnes qui constatent que la cause animale n'avance pas, voire régresse. Ils veulent aider les animaux sur le terrain et tout de suite.
- Je ne ferai pas d'action illégale car (mise à part le fait que je suis archi surveillée) je pense que je serais plus utile ici qu'en prison.
- Je ne connais pas de militants ALF et ne veux pas être au courant de ce qui se passe illégalement.
- Les militants CAV ne font pas ce type d'actions car, d'après moi, manifester, informer le public et rencontrer des politiciens est un signe d'espoir et d'optimisme sur le long terme.
- Beaucoup de militants de la cause animale estiment que la vie d'un animal vaut celle d'un humain.
- Les gens seraient révoltés qu'on inflige à des humains tout ce qu'on fait subir aux animaux. Les humains se considèrent une espèce supérieure...
- J'ai conseillé aux policiers de regarder les videos qui circulent sur internet pour mieux comprendre notre haine, frustration et desespoir.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
VoooV
Militant CAV
Militant CAV

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2009
Messages: 87
Féminin

MessagePosté le: Dim 20 Déc 2009 - 22:07    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

Bravo Libby. Okay
Cette expérience n'a sûrement pas été très simple, et tu as mon soutien ainsi que celui de tous les militants CAV.

Libby a écrit:



- J'ai conseillé aux policiers de regarder les videos qui circulent sur internet pour mieux comprendre notre haine, frustration et desespoir.


> Tu as très bien fait de leurs dire ça!!! Même si on sait très bien ce qu'il en pensent...  A très bientôt Smile






Revenir en haut
LA_SPIRALE
Militant CAV
Militant CAV

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2009
Messages: 14
Localisation: par ici, par là

MessagePosté le: Mer 23 Déc 2009 - 12:53    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

 


Libby a écrit:


Il y a environ un mois, j'ai été convoquée à une audition par la police judiciaire de Versailles.
Elle mène une enquête sur des actions criminelles ayant eu lieu en milieu d'année.  

    
               J'aimerais bien savoir ce qu'elle entend pas "actions criminelles"
   


Dernière édition par LA_SPIRALE le Mar 29 Déc 2009 - 16:49; édité 1 fois
Revenir en haut
Libby
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 918
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 27 Déc 2009 - 16:57    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

LA_SPIRALE a écrit:


J'aimerai bien savoir ce qu'elle entend pas "actions criminelles



Des incendies devant les domiciles de dirigeants et d'anciens dirigeants d'Euronext.
De plus, il y aurait eu plusieurs voitures incendiées dans le parking souterrain d'une école de boucherie à Paris.

Incendie volontaire = crime
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
LA_SPIRALE
Militant CAV
Militant CAV

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2009
Messages: 14
Localisation: par ici, par là

MessagePosté le: Mar 29 Déc 2009 - 16:48    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

Libby a écrit:

Incendie volontaire = crime

                 Non pas forcément, dans certains cas c'est un délit (absence de blessés ou si c'est pas commis en bande organisée par exemple)
Revenir en haut
Libby
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 918
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 22 Jan 2010 - 18:16    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

LA_SPIRALE a écrit:
Libby a écrit:

Incendie volontaire = crime

                 Non pas forcément, dans certains cas c'est un délit (absence de blessés ou si c'est pas commis en bande organisée par exemple)


Je crois les différents représentants des forces de l'ordre qui m'ont dit que l'incendie volontaire était un crime, avec ou sans victimes. Il semblerait même que ce crime soit passible de la Cour d'Assises: http://commentaires.lesechos.fr/commentaires.php?id=020295493378
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
LA_SPIRALE
Militant CAV
Militant CAV

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2009
Messages: 14
Localisation: par ici, par là

MessagePosté le: Mar 26 Jan 2010 - 17:35    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

Libby a écrit:
LA_SPIRALE a écrit:
Libby a écrit:

Incendie volontaire = crime


                 Non pas forcément, dans certains cas c'est un délit (absence de blessés ou si c'est pas commis en bande organisée par exemple)


Je crois les différents représentants des forces de l'ordre qui m'ont dit que l'incendie volontaire était un crime, avec ou sans victimes. Il semblerait même que ce crime soit passible de la Cour d'Assises: http://commentaires.lesechos.fr/commentaires.php?id=020295493378
     

Bon, plutôt que de mettre des liens vers des propos réactionnaires Mad et pas très instructifs Rolling Eyes , voyons ce que dit la loi:

http://ledroitcriminel.free.fr/la_science_criminelle/tableaux/droit_positif…
      
http://legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=00B3CC3E3131625687346F5D…
Revenir en haut
LA_SPIRALE
Militant CAV
Militant CAV

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2009
Messages: 14
Localisation: par ici, par là

MessagePosté le: Mar 26 Jan 2010 - 17:56    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co Répondre en citant

freedom_fighter a écrit:


Il a été contraint de se soumettre sous la menace (aggravation de son cas devant le juge) à un test ADN 


Tient donc, pour nous ficher il y a de l'argent pour les méthodes "modernes" Bannir
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:23    Sujet du message: Furieuses Carottes, répression & co

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    COALITION ANTI VIVISECTION Index du Forum -> LE RESTE -> Discussions générales sur les droits des animaux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
FSGreen phpBB Template by SkaidonDesigns
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com